Résistance Identitaire Européenne

Notes pour un syndicalisme de solidarité

sy1

 

ORIGINES DU SYNDICALISME ET PERSPECTIVE GLOBALE DU CAPITALISME

Les premières organisations syndicales remontent au 19ème siècle, et leur naissance apparaît comme la prise de conscience personnelle de ceux qui sont engagés dans un secteur social et qui entrevoient la nature sous-humaine de salarié qu'on leur impose: ils réagissent dès lors aux conditions de travail créées par le capitalisme. Ils se sont constitués comme des organes de défense des travailleurs contre les intérêts des employeurs. Avec la révolution industrielle et le processus de prolétarisation, les organisations se sont consolidées et sont devenues des organisations de masse et certaines idéologies les ont utilisées comme instruments politiques et comme organes de lutte à leur service. Cette circonstance impliquait que les syndicats étaient désormais liés au concept de la lutte des classes. Cependant, après l'encyclique Rerum Novarum du pape Léon XIII, les syndicats catholiques ont opté pour un modèle de syndicalisme basé sur la collaboration entre employeurs et travailleurs, loin du « dogme » de la lutte des classes.

Lire la suite

Imprimer

La clairvoyance virile de Jean Cau par Georges FELTIN-TRACOL

j cau 1

 

Les éditions de la Nouvelle Librairie viennent de rééditer en un seul volume deux belles charges de Jean Cau : Discours de la décadence paru en 1978 aux éditions Copernic, et Contre-attaques précédé d’un Éloge incongru du lourd sorti en 1993 au Labyrinthe. Leur réédition commune a suscité l’intérêt de la grande presse pour un auteur encore au purgatoire. Olivier Maulin mentionne par exemple un « Jean Cau contre les cocos » dans Valeurs actuelles du 2 juin 2022. Dans Le Point du 21 avril 2022, Saïd Mahrane estime qu’à travers ce livre « Jean Cau nous parle encore ». Bien auparavant, le même Saïd Mahrane avait rédigé un texte de quatre pages assez élogieux intitulé « La revanche de Jean Cau ». Il relevait qu’« aujourd’hui, ses idées sont extrêmement vivaces (1) ». Il y décelait une surprenante postérité intellectuelle avec Éric Zemmour, Régis Debray, Michel Onfray et Alain Finkielkraut !

Lire la suite

Imprimer

Vers la création d'une idéologie contre-hégémonique

ct1

 

Juan Gabriel Caro RiveraMedellín, discours lu le 20 juillet 2022 à la Fondation du mouvement Vanguardia Colombia.

 

Le processus de déconstruction de la nation colombienne s'est accéléré ces dernières années grâce à l'imposition de toutes sortes d'idéologies étrangères visant à reformater notre mode de vie, notre culture, notre civilisation, nos coutumes et notre société. Ces idéologies sont diffusées par les médias et le système éducatif contrôlés par les oligarchies colombiennes et visent à dissoudre nos communautés et nos peuples dans une société cosmopolite dont le modèle serait les États-Unis ou l'Union européenne. La droite et la gauche colombiennes collaborent de manière égale à la mise en œuvre de ce projet, d'où la surprenante continuité entre les différents gouvernements qui se sont imposés ces dernières années, mais qui sont fondamentalement inspirés par les mêmes objectifs : l'établissement d'une société ouverte et l'intégration de notre nation dans la mondialisation. Une seule façon de penser domine actuellement l'ensemble du spectre politique colombien, composée de trois grandes maximes que personne n'ose remettre en question : la défense des droits de l'homme, la liberté du marché et l'idéologie du progrès. Au nom de ces trois grandes idoles, notre communauté nationale doit être restructurée, de sorte que notre histoire, notre pensée, notre culture, notre société et notre civilisation doivent être mises au rebut afin d'aplanir nos différences individuelles et de nous transformer en une copie des sociétés occidentales, atlantistes et mondialistes sécularisées.

Lire la suite

Imprimer

Voler la Syrie à la manière américaine

 

Les États-Unis volent à la fois le pétrole et les céréales en Syrie

Les autorités américaines doivent immédiatement mettre fin à l'exportation illégale de produits agricoles et de pétrole depuis le territoire de la Syrie, a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin. Il a souligné que l'armée américaine a saisi et occupé les zones les plus importantes de la production agricole et celles des champs pétroliers en Syrie. Le diplomate chinois a appelé cela du « pillage au niveau de l'État » et a exigé non seulement de cesser de piller les ressources syriennes, mais aussi de compenser tous les dommages causés par les Américains à ce pays arabe.

Lire la suite

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites