Résistance Identitaire Européenne

Les vains efforts de Marine Le Pen pour continuer d’exister politiquement.

marinelepen

Auteur Blanche

Publié le 9 Sep, 2017 sur Blanche Europe.

Marine Le Pen devait déjà faire face à l’hostilité des médias et d’une large partie de la population endoctrinée à détester le nom « Le Pen ». Sa stratégie opportuniste fut d’amollir toujours plus le message identitaire – motivation première de l’électorat du FN – pour essayer de chasser à gauche en promettant des distributions d’argent à foison et en critiquant (non sans raison) l’Union dite Européenne.

Le résultat de cette stratégie de reniement fut mauvais, puisque cela n’a même pas permis un « moindre mal ».

Lire la suite

Imprimer E-mail

En France, l’atlantisme et le sionisme sont les deux mamelles des néocons.

Par Michel Raimbaud (ancien ambassadeur de France)

juin 2017 ( mais plus que jamais d’actualité)

À l’occasion de la réédition actualisée de « Tempête sur le Grand Moyen-Orient » (1), nous avons rencontré Michel Raimbaud. L’ancien diplomate, qui écrit avec des convictions en s’appuyant sur des faits bien documentés, insiste sur le façonnement en cours du Moyen-Orient, et plus vastement du monde, entrepris par les néoconservateurs américains, avec la complicité des élites occidentales.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Les USA évacuent des terroristes de Daech de Deir ez-Zor en Syrie.

Sputnick news. 08 09 2017.

Fin août, les troupes gouvernementales syriennes ont beaucoup avancé dans l'est de la Syrie. Des hélicoptères américains ont alors procédé à l'évacuation d'une vingtaine de terroristes de Daech de la région de Deir ez-Zor, d'après une source de Sputnik. Privés de leurs chefs, les terroristes abandonnent leurs positions.

L'aviation américaine a évacué plus de 20 chefs de guerre et terroristes de Daech de Deir ez-Zor vers le nord de la Syrie en août dernier, a appris jeudi Sputnik d'une source diplomatique et militaire.

Lire la suite

Imprimer E-mail

La curieuse famille Freud et les débuts de la psychanalyse.

Dr Bernard Plouvier, auteur, essayiste ♦
tiré de Métamag.


La psychanalyse n’est pas aussi originale qu’on l’a prétendu.

Durant l’Antiquité gréco-romaine, l’interprétation des rêves, guère plus fantaisiste ni moins mercantile que celle des psychanalystes, était une spécialité des prêtres et de certains médicastres. Aelius Aristide, au IIe siècle de notre ère, semble avoir collationné tous ses rêves en des dizaines de milliers de lignes sur papyrus (Schiavone, 2003), comme son contemporain Artémidore, auteur de l’Onironcriticon (l’interprétation des rêves).

De même, dans de nombreuses peuplades primitives, une plante ou un organe animal, pouvant passer pour un symbole phallique, paraissent un gage de fertilité ou un espoir de guérir de l’impuissance : la corne de rhinocéros est depuis longtemps un composant essentiel de la pharmacopée chinoise, dans le traitement (parfaitement illusoire) de l’anérection. De ce fait, le très corruptible gouvernement d’Afrique du Sud a ré-autorisé la chasse au rhinocéros en 2014, officiellement, pour « réduire le trafic » des cornes ornant son museau. La sexologie de type fumisterie n’est pas une invention de Freud et associés.

Lire la suite

Imprimer E-mail

La Cour de « Justice » de l’Union « Européenne » impose les quotas d’envahisseurs.

Tiré de Blanche Europe.

06 sept 2017

L’argument invoqué par la Slovaquie – dont le premier ministre Fico avait à l’époque menacé de quitter l’UE – et la Hongrie était simple : l’imposition de quotas de colons allogènes aurait du selon eux se faire au Conseil Européen – réunissant les chefs d’État et où l’unanimité est requise – plutôt qu’à la majorité qualifiée au Conseil réunissant les ministres d’un domaine donné.

Il est à noter que les traités régissant la calamiteuse UE prévoient un vote à l’unanimité pour les questions de politique étrangère et de sécurité, mais, apparemment, pas en ce qui concerne l’installation de personnes étrangères dans les États-membres ?!? Gageons que les négociateurs de certains pays n’avaient même pas anticipé une telle audace lorsqu’ils avaient participé à la révision des textes.

Lire la suite

Imprimer E-mail

MEPRIS DE POUTINE POUR LES USA-“HOULIGANS”.

La politique russe vis-à-vis des USA est aujourd’hui fondée sur une communication publique, qu’exprime notamment Poutine sans la moindre retenue, qui est faite à la fois de mépris, de dérision et de désintérêt affiché pour la moindre démarche commune considérée pour l’instant comme complètement improductive à cause de l’impuissance, de l’inculture et de l’incivilité des dirigeants US. Poutine parle des dirigeants américanistes comme s’il parlait de barbares plus irresponsables que réellement dangereux, sinon par la maladresse de l’inintelligence et selon une pathologie psychologique absolument exacerbée mais nullement dépourvue de couardise. Cette posture de communication désormais affichée de Poutine, très visible lors des conférences de presse qui ont suivi le sommet des BRICS en Chine, confirme la remarque que nous faisions le 27 août 2017, notamment à la lumière d’un rapport de Reuters :

Lire la suite

Imprimer E-mail

L’usurpation du Pouvoir par les minorités.

Bernard Plouvier

C’est toujours de cette façon que meurt un régime politique, voire une civilisation : lorsqu’un petit groupe d’agités, aussi motivés qu’efficaces, s’empare de la force publique, profitant de la passivité du troupeau humain.

Les minorités commencent par saper l’autorité du Pouvoir en place, sous les applaudissements d’une partie des rejetons veules, incapables et moralement déficients de l’élite de la richesse et de la culture. C’est la phase nécessaire, généralement longue de plusieurs décennies, que des observateurs aussi lucides qu’impuissants nomment parfois, d’une façon fort intelligente : miner une société.

On y parvient grâce à l’hystérie et à l’arrogance, par l’usage des confusions sémantiques et du trompe-l’œil, et encore plus facilement si l’on adopte un statut victimaire. Les sexagénaires actuels ne peuvent oublier comment ont agi, puis triomphé, les agitateurs des années 1965 sq. en Occident.

Lire la suite

Imprimer E-mail

L’establishment et Antifa comme cul et chemise.

Par Scott Greer – Le 27 août 2017 – Source dailycaller

Dimanche, un petit nombre de partisans du président Trump a décidé de se rassembler dans le campus de l’université de gauche, à Berkeley, en Californie, après l’annulation de deux manifestations similaires dans la région la veille. La raison des annulations était due au grand nombre de menaces violentes que recevaient les organisateurs pro-Trump.

Le jour où les partisans de Trump sont apparus dans la région de la baie de San Fransisco, les gauchistes ont eu opportunité de concrétiser leurs menaces.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Selon Emmanuel Macron, le temps de la souveraineté populaire est révolu.

par Thierry Meyssan

Prononçant un discours fondateur devant les plus hauts diplomates français, le président Macron a révélé sa conception du monde et la manière dont il entend utiliser les outils dont il dispose. Selon lui, il n’y a plus de souveraineté populaire, ni en France, ni en Europe, donc pas de démocraties nationales ou supra-nationale. Il n’y a plus non plus d’Intérêt collectif, de République, mais un catalogue hétéroclite de choses et d’idées composant des biens communs. Décrivant leur nouveau travail aux ambassadeurs, il les a informés qu’ils ne devraient plus défendre les valeurs de leur pays, mais trouver des opportunités d’agir au nom du Léviathan européen. Entrant dans le détail de certains conflits, il a décrit un programme de colonisation économique du Levant et de l’Afrique.

Lire la suite

Imprimer E-mail

La fin des « guerres à bon marché » pour les États-Unis.

Par le Saker – août 2017 – Source The saker.

Le coup d’État néocon contre Trump maintenant réalisé (du moins dans son objectif principal, la neutralisation de Trump, l’objectif subsidiaire, mettre Trump en accusation et le chasser de sa fonction se maintient pour l’avenir), le monde doit faire face, de nouveau, à une situation très dangereuse : l’Empire anglo-sioniste est en déclin accéléré, mais les néocons sont de retour au pouvoir et ils feront tout et n’importe quoi en leur pouvoir pour stopper et inverser cette tendance. Il n’est aussi que trop évident, à partir de leur rhétorique ainsi que de leurs actions passées, que l’unique « solution » qu’envisagent les néocons est de provoquer une guerre quelconque. Par conséquent, la question urgente actuelle devient celle-ci : « Qui l’Empire va-t-il frapper ensuite ? » Sera-ce la RPDC ou la Syrie ? L’Iran ou le Venezuela ? En Ukraine, peut-être ? Ou les néocons cherchent-ils la guerre avec la Russie ou la Chine ?

Lire la suite

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites