Résistance Identitaire Européenne

Boutique

LE FUTHARK ANCIEN GERMANIQUE, LE NOMBRE 37 CLEF DE L’ÉNIGME.

couverture livre

 

L'ouvrage intitulé LE FUTHARK ANCIEN GERMANIQUE de Christian René Robin traîte des correspondances métaphysiques par le jeu des runes, de la signification de leur nom germanique ancien et de l'importance incontournable du nombre clef 37.


C'est l'ambition d'une très longue étude qui se sera déroulée sur plus de trente cinq ans de recherches.


Ce travail personnel n'a pas pour but d'être un traîté de petite magie, de divination ou de sorcellerie. Bien que l'étude parle souvent de chamanisme opératif, celui-ci est à aborder comme une forme possible d'expérience individuelle dont certaines données sont étudiées afin de constituer des pistes d'un travail personnel. Le fondement de ces travaux est basé sur les textes fondamentaux des deux grands métaphysiciens que sont René Guénon et Julius Evola, mais également, sur ceux de Mircea Eliade et de bien d'autres... Le propos s'appuie notamment sur des textes universitaires des éminents spécialistes en la matière tels que Renauld Krantz, Wolfgang Krauze, Rudolph Simek, R.L.M. Derolez entre autres mais également en utilant l'indispensable outil de la recherche qu'est la traduction de l'Edda par Xavier Dillmann.


Cette enquête minutieuse s'interroge sur les raisons impérieuses de la définition particulièrement précise de chaque nom de rune mais également sur la manière dont les runenmeister les ont pensées, nommées, placées et écrites. Il ressort de cette étude qu'elles entretiennent individuellement un rapport savant au sein de leur famille respective nommée "aett" et en groupes dans l'approche du qualifiant nominal qui les déterminent au sein de l'ancien futhark évoluant dans son anneau magique. Cet essai traîte également de la raison spécifique de leur arrivée chronologique; il tente d'établir les relations ésotériques qui unissent la signification des runes par rapport à la cosmologie, à la cosmogonie et à l'onthologie développées par les mythes fondateurs de la tradition Germano-Scandinave.

L'ouvrage, composé en trois textes interdépendants, expose une possible compréhension ésotérique du futhark ancien germanique par la division programmée de ces trois octades.
Cette investigation a permis de mettre en relation certains aspects de la quête mystique liée à ce qui est nommé : l'Eveil. Cette recherche tente d'exprimer, au travers de maîtres à penser de la littérature ésotérique, une synthèse permettant de mettre en évidence une possible voie d'accès au monde d'En-Haut par la compréhension des runes.


Cette écriture est à la fois méthodique et simple. Elle nous rapproche étrangement d'un système de calcul élémentaire par les lettres et leur nom. Celui-ci se nomme la guématrie, terme explicité par le métaphysicien R.Guénon. Nous avons tenté de donner forme à son discours nous amenant à reconsidérer ce qu'il dit de l'Apollon hyperboréen et de la Borée primordiale.


Cette démarche initiatique permettra d'éclaircir quelques aspects opératifs non développés par les métaphysiciens en tentant de donner corps à la spiritualité. Il s'en dégage une alchimie qui ne peut s'entendre qu'en établissant une réelle possibilité de changement comportemental interne. La religion doit se vivre comme une action virile en accord avec le Principe antérieur à toute chose. Ragin "la Puissances Magique qui nous gouverne et nous inspire" nous révèle cette chance unique. Il s'agit bien d'une expérience personnelle qui s'exprime au travers d'exemples tels que ceux développés dans l'alchimie taoïste des origines et le zen opératif. Méditations et contemplations ne sont jamais loin de la quête et l'action pure est une démarche non négligeable à la transformation de l'être qui se veut différencié.

Mythologie et épopées, religion, jeu de mots et de noms, jeu des chiffres et des nombres, tout semble appartenir à un ensemble bien huilé. Une runes, une lettre, un mot, un nombre: une guématrie, une forme. Les Maîtres des runes n'étaient pas seulement des magiciens, c'étaient avant tout des savants tels que des druides. Ils se nommaient alors "erilaz", "gudija" ou "thulaz"...

Vous pouvez acquérir ce livre en laissant un message sur le portable 06 79 41 95 84 ou sur le messenger de Christian Robin : https://www.facebook.com/christian.robin.98499/

34 euros + 8 euros de frais d'envoi (42 euros) en passant par Paypal ou par chèque en me contactant directement.

Cet ouvrage de plus de 500 pages est agrémenté de très nombreux dessins, schémas et tableaux explicatifs de l'auteur.

***

cr Copier

 

Tables des matières.

Le premier aett du fuÞark ancien germanique.
Préface.
Mise au point.

Livre.1

Avant-propos.
‶Penser runique.″
Chapitre 1
Chapitre 2
Petite introduction.

La première octade.

0- Le zéro ou le point : ‶0″ ou ‶."
1- fehu : l’Unité primordiale.
2- uruz et la dualité des complémentaires.
3- Þurisaz : triade, ternaire & trinité.
4- asuz-ansuz : le Roi des Dieux et l’Empereur.
5- raido : mesure du Ciel, mesure de la Terre.
6- kaunan : les étoiles magiques et l’Étoile ERILAZ.
7- gebo : le Don du Ciel, les centres de force et les runes.
8-wunjo : Félicité, bon heur, la récompense de la Divine Fratrie ?

ANNEXES
N°1 : L’idéogramme de la première rune.
N°2 : La Création en acte.

Livre 2.

Le deuxième aett du fuÞark ancien germanique.

Avant-propos.

La deuxième octade.

9 - haglaz le nombre du cœur et de la plénitude du cœur.
10 - naudiz : le retour au principe et l’épreuve du monde.
11 - isaz : la nature du géant et la mesure du monde.
12 - jeran : la galaxie ou le cœur du ciel boréal et du fuÞark.
13 - ïwaz-ïhwaz : l’axe du monde. L’if ou le frêne ?
14 - perÞo : ‶fruchbaum″ l’arbre fruitier, le porteur de vie.
15 - algiz : le monde du double.
16 - sowilo-sowilu : le feu du Ciel ou le soleil.

ANNEXES.
N°1 : Les lettres qui ne servent qu’à elles-mêmes.
N°2 : La place de naudiz et de ragin par rapport à perÞo.
N°3 : KRN : la couronne de notre Roy.
N°4 : L’Homme est le fils du Ciel et de La Terre.
N°5 : La particule divine.
N°6 : LogaÞore.
N°7 : Gudija ou godija, le godi.
N°8 : Les Pléiades et le disque de Nebra.

Livre 3.

Le troisième aett du fuÞark ancien germanique.

Description sommaire.

Chapitre 1. Providence, Volonté, Destin.

La troisième octade.

17- tiwaz, le dieu du Ciel.
18- berkanan, l’arbre du clan, l’arbre de vie.
19- ehwaz, l’étalon, le coursier céleste.
20- mannaz, la rune de l’Homme.
21- laukaz, la rune germinative et de l’eau.
22- ingwaz, l’espace sacré où agit la providence.
23- dagaz, la rune du jour, la révélation.
24- oÞalan, le fuÞark comme héritage sacré.

Chapitre 2. Wodan et Þonar.

ANNEXES :
N°1 Le numen et la puissance manifestée du double.
N°2 Loki, le mal nécessaire ?
N°3 L’importance capitale des voyelles au sein du fuÞark.
N°4 L’Alphabet Gothique par rapport au fuÞark.
N°5 L’universalité symbolique des Puissances en mouvement.
Aide-mémoire des guématries importantes.
Les trois octades du fuÞark.
Tables des matières.
Bibliographie.

trois livres

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites