Résistance Identitaire Européenne

Collabos et Renégats

Aurélien Taché propose un crédit d'impôt pour héberger des migrants

aurelien tache

Immigration. Les personnes acceptant d’accueillir des migrants chez eux pourraient profiter d’une déduction d’impôt jusqu’à 1 500 euros par an.

Pour faciliter l’intégration des nombreux migrants arrivés sur le territoire, la majorité veut récompenser les Français qui y participent. Aussi, comme le suggère le député LREM Aurélien Taché, les personnes hébergeant chez eux des réfugiés pourraient bénéficier d’un crédit d’impôt pouvant s’élever jusqu’à 1 500 euros annuels, rapporte Le Figaro ce samedi 6 octobre.

« L’immigration peut être une chance »

C’est à l’occasion de l’examen du budget de l’année 2019 que le parlementaire macroniste élu dans le Val-d’Oise a présenté son amendement. « Je vais proposer dans le projet de loi de finances un crédit d'impôt pour les Français qui acceptent d'héberger des réfugiés. Je pense que l'affaire de l'accueil et de l'intégration, c'est l'affaire de toute la société », a-t-il déclaré ce samedi au micro de France Inter. Un « acte de solidarité » que le jeune élu veut rémunérer jusqu’à 1 500 euros par an en raison des « frais que cela peut occasionner ». 

Sur le même sujet

Son amendement, cosigné par 58 députés LREM, se présente sous la forme d’une « incitation financière » de 5 euros par nuitée. Selon lui, cette mesure serait « un bon signal qu'on enverrait dans des moments un peu troublés », ajoutant que « l’immigration peut être une chance pour ceux qui viennent comme pour le pays qui accueille ». Cette initiative fait suite à un programme expérimental d’hébergement des réfugiés chez des particuliers lancé en 2016. Un point délicat de la politique migratoire actuelle, alors que de nombreux jeunes hommes isolés peinent à trouver un logement.

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites